Présentation des GAEC Les ruchers Sainte Marie

 

 


apicultureLe père de Maurice, Henry MORLIERE a commencé à s'intéresser à l'apiculture en 1963. Il etait alors menuisier et a acheté 100 ruches. La famille MORLIERE habite alors Muret. L'année suivante, il abandonne la menuiserie pour se consacrer exclusivement à l'apiculture. Sa femme Adèle prend en charge la vente au détail.

En 1969, l'exploitation déménage à Génos pour profiter de la flore mellifère environnante. Elle compte alors 200 ruches.

En 1980, Maurice commence à travailler sur l'exploitation, à la fin de ses études ( il est alors titulaire d'un BTA, Baccalauréat Technique Agricole ).

En 1984, Maurice monte sa propre exploitation, à l'aide d'une DJA ( Dotation aux Jeunes Agriculteurs) de 130 000 F qui lui permet de racheter 200 ruches et de commencer à construire le hangar et la miellerie. C'est aussi l'année ou il épouse Ghislaine.

En 1985, le GAEC des ruchers Sainte Marie est crée . Il compte alors deux membres : Maurice et sa mère Adèle. Maurice et Ghislaine ont un fils Cyril.

En 1986, l'exploitation subit une première attaque du varroa, qui est éradiqué grâce aux conseils de la DSV ( Direction des Services Vétérinaire ). En revanche, la seconde attaque, l'année suivante ne peut être contrée et décime une grande partie du cheptel. Les Morliere sont obligés de se lancer dans un élevage de chapons comme palliatif de l'apiculture. Du fait de la remontée des colonies, cet élevage sera abandonné 3 ans plus tard.

Henry Morliere prend sa retraite en 1989, et c'est la naissance des jumeaux : Yannick et Jérémy.

miel morliere1992, marque un tournant important dans la vie de l'exploitation : Ghislaine entre dans le GAEC et obtient à son tour une DJA, qui lui permet de bénéficier de prêts à taux bonifiés durant 5 ans.

En 1993, l'exploitation s'agrandie en achetant un lot de 100 ruches vides.

1995, marque ensuite la création de la CUMA en collaboration avec Jean-Claude Garcès et Christian Casteret. Cela concerne l'achat d'un camion Volvo muni d'une grue et de matériel de conditionnement qui est entreposé chez Maurice.

En décembre 1997, Adèle décède et laisse Maurice et Ghislaine seuls pour gérer entièrement une exploitation de 600 ruches dont le statut devra être modifié; puisque la législation interdit deux époux de constituer ensemble un GAEC. Ceci sera réalisé en 1999 avec la création d'une EARL dont les parts furent réparties.

En 1999, la coopérative de vente de miel en gros change de statut et devient une SARL au nom d'Union Pyrénées Miel dont MAURICE garde la direction, et en mars 2000 on voit l'ouverture du magasin ( Les Saveurs de la Ferme ) à Valentine, magasin dont Ghislaine assure la cogérance avec huit autres producteurs du sud-ouest.

 

 

En 2000, Dècés de Henry, un nouveau tournant pour l'exploitation, avec l'obligation d'embauche d'un salarié à mi-temps.

 

En 2003, arrivée du fils ainé Cyril dans l'exploitation.

 

En 2005, Embauche d'un salarié en plein temps, avec une augmentation du nombre de ruches, il y aura 100 ruches de plus dans l'exploitation apicole.

 

En 2008, changement de statut de l'EARL qui deviendra un GAEC avec l'entrée de Cyril en tant que associé, cela permettra avec l'aide de la DJA d'acheter 300 ruches supplémentaires. Cela va entrainer un nouveau projet, la création d'une nouvelle miellerie.

 

En 2010, La nouvelle miellerie est terminée, un nouveau batiment plus moderne, plus grand et surtout adapté aux besoins de l'exploitation, (hygiène, visite de la miellerie, organisation, etc...)

 En septembre 2010, il y aura l'inauguration de la nouvelle miellerie qui fût un succès, avec la présentation de la société, visite de la nouvelle miellerie et de la serre aux abeilles.

 


Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Lettre d'informations

PayPal

Livraison a domicile Paiement securise Contactez-nous Trouvez votre materiel apicole

Copyright 2011.